Assurance décès sans questionnaire médical : Est-ce fiable ?

janvier 11, 2021

Dans le but de prémunir les clients, de nombreuses compagnies, établissements ou encore mutuelles proposent des couvertures en cas de décès. Celles-ci, lorsque la mort de la personne assurée se constate, entraînent le paiement d’un capital aux ayants droit. Au nombre de ces contrats existe l'assurance décès sans questionnaire médical​​​​​. Que comprendre par ces termes ? Quelle est donc la fiabilité de ce type de couverture ?

Voici l’essentiel à retenir de l’assurance décès sans questionnaire

L’assurance décès sans questionnaire désigne ce contrat de couverture du risque de décès qui n’est pas soumis à certaines informations médicales. Cette variante de l’assurance décès conventionnelle se propose par peu d’assureurs. En l’absence d’un véritable baromètre sanitaire (questionnaire médical), c’est la compagnie d’assurance qui prend des risques de proposer une telle prise en charge. Cependant, il est toujours possible de souscrire à un tel contrat pour faire profiter ses proches d’une prime en cas de décès.

Quels avantages présente l’assurance décès sans questionnaire ?

Pour cette couverture, seul le client tire profit véritablement en termes d’avantages. En l’absence d’un questionnaire médical, il peut souscrire se sachant tout proche de sa mort par exemple. Même en cas de fragilité de sa santé, le client s’en tire également à bon compte à travers l'assurance décès sans questionnaire médical​​​​​. Cependant, cette garantie présente également deux inconvénients essentiels.

Voici les inconvénients majeurs d’une assurance décès sans questionnaire médical

La souscription à un contrat d’assurance décès sans questionnaire médical soulève deux problèmes fondamentaux. Il s’agit du tarif des cotisations, mais également du nombre de garanties proposées. L’un ou l’autre n’allège forcément pas la tâche du consommateur final. En effet, cette forme de couverture d’assurance induit généralement la hausse des cotisations dues par l’assuré. Cela se justifie évidemment par le fait que l’assurance n’ait pu se faire sur une base sanitaire bien établie.

Dans le cas échéant, l’assureur dans l’incertitude applique des tarifs onéreux pour toujours disposer de marge en cas de survenue du décès. C’est donc là le client qui se retrouve désavantagé par l’option de l'assurance décès sans questionnaire médical​​​​​.

Dans la même perspective, les assureurs proposent finalement peu de garanties pour ce type spécifique de couverture. Puisque cette dernière occulte le renseignement de nombreuses informations médicales, elle souffre aussi de peu d’intérêts. Volontairement, les assureurs qui fournissent cette garantie n’incluent pas par exemple une couverture invalidité ou incapacité de travail.

En somme, le rapport qualité-prix d’une assurance décès sans questionnaire médical reste peu convaincant. Il faudra débourser beaucoup pour bénéficier de peu de prestations. Par ailleurs, si l’assuré décède des suites d’une maladie antérieure à la souscription au contrat, dans bien des cas, cela conduit à des litiges. Certains assureurs refusent simplement d’indemniser les ayants droit.

Quelques conseils avant de souscrire à une assurance décès sans questionnaire médical

Vous ne souhaitez pas dévoiler votre état de santé ? Peu importent vos raisons et vos motivations, avant d’aller vers une assurance décès sans questionnaire médical, réfléchissez. Au mieux des cas, faites appel à un spécialiste pour comprendre les détails des clauses de ce type de contrat. L’expert pourra vous expliquer les non dits de ces assurances chères et vous conseiller sur l’opportunité ou non d’y souscrire.

En définitive, l'assurance décès sans questionnaire médical reste une couverture fiable. Opérez le choix qui vous correspond.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *